CHARTRàVELO

TOUS EN SELLE

Cliquez ici pour modifier le texte

LE MARQUAGE ANTI-VOL :

Un numéro à douze chiffres




            Faire graver son vélo permet une identification personnalisée. Le marquage est possible chaque mois à la Maison du vélo, installée à la gare SNCF. (temporairement rue Georges Fessard, face à la Préfecture de Chartres)



               Chaque mois, un samedi matin, une petite équipe de l'association Chartràvélo, présidée depuis peu par Jean-Marie Desprez, grave les vélos apportés par les particuliers.

               « Nous vérifions l'identité des personnes et nous gravons un numéro à douze chiffres donné par la Fédération française des usagers de la bicyclette. Les propriétaires des vélos reçoivent un passeport vélo et doivent s'enregistrer sur le site fubicy.org », explique Jean-Michel Picard, membre du bureau de Chartràvélo.

               Avec Didier Toupé, un autre membre, il utilise un graveur professionnel. La séance, d'une trentaine de minutes, est facturée 10 € et 5 € pour les adhérents de Chartràvélo.

                 « Dans chaque atelier, nous pouvons graver cinq à six vélos. Le but est d'aider à retrouver un deux-roues s'il est volé », ajoute Françoise Mazy, membre de l'association.

                 La sécurité passe également par le bon usage d'un antivol. Pendant l'atelier, l'association donne des conseils sur leur solidité et leur utilisation, privilégiant les modèles métalliques et les étriers.

                 L'après-midi, l'atelier gravage est prolongé par une sortie à vélo, sur les pistes cyclables du plan vert de Chartres Métropole, et les petites routes aux alentours de Chartres.