CHARTRàVELO

TOUS EN SELLE


T
RAIN + VÉLO ???


Le train et le vélo sont bons pour le climat


         La combinaison train et vélo est aussi bonne pour le climat et l’environnement. C’est le bon choix pour économiser l’énergie, réduire les pollutions et les émissions de gaz à effet de serre, limiter le gaspillage d’espace naturel.

         Pour celui qui est obligé de pratiquer le « train + vélo » pour se rendre à son travail, deux options s’offrent à lui :


1ère option : posséder (ou louer) deux vélos

           Il laisse son vélo à la gare de départ (à Chartres, abri vélo sécurisé) et retrouve (où pas) son deuxième vélo à la gare de destination. Cette solution est la plus pratique, mais aussi la plus onéreuse : nécessité d’avoir deux vélos, risque de vol du vélo


2ème option : embarqué son vélo dans le train

            Facile en théorie mais beaucoup plus compliqué dans la réalité : en principe, la Région Centre et le Conseil Départemental se sont engagés à faciliter cet exercice, mais on s’aperçoit que cela n’est pas toujours le cas : par exemple sur les trains « Le Mans - Paris » beaucoup de places vélos ont été supprimées au profit de l’augmentation des places assisses.


        

quelques conseils

- arrivez en avance pour éviter toute précipitation dans les emprises ferroviaires

- dans le train, préparez-vous avant votre arrêt, placez votre vélo vers la porte

- la cohabitation avec les autres voyageurs se passera bien si vous restez cordial et souriant

- enlevez vos sacoches pour ne pas gêner, ne placez pas votre vélo contre les toilettes ou devant une porte d’accès

- si vous attachez votre vélo, ne bloquez pas les autres

- si l’espace vélo est envahi par les voyageurs ou les bagages, défendez courtoisement mais fermement vos droits

- dans les escaliers mécaniques, bloquez bien vos freins et anticipez le recul de votre vélo un peu après le début

- quand l’ascenseur est trop petit, mettez-le sur sa roue arrière.

- sur le quai, quand le train arrive, faites un signe amical au conducteur pour signaler votre présence

- soyez attentifs aux autres sur les quais et dans les gares

- si le vélo est trop lourd pour le placer aux crochets, ou dans les escaliers, de-mandez de l’aide aux autres voyageurs

- en cas de litige, contactez une association de la FNAUT, de la FUB ou de l’AF3V.


               Voici un petit inventaire non - exhaustif des possibilités offertes par les différents trains SNCF. Mais dans tous les cas, il est intéressant de se rapprocher de la gare de départ pour se renseigner des possibilités effectives (et dans certains cas des tarifs, conditions de transport et de réservation).



DANS LES TRAINS RÉGIONAUX

            Les trains régionaux sont aussi une bonne astuce, certains ont de longs parcours (Paris-Lyon, Tours-Lyon). Ils embarquent les vélos sans réservation et gratuitement. Il faut vérifier qu’ils disposent d’un pictogramme vélo. En Ile-de-France, le transport des vélos est autorisé dans tous les trains (SNCF et RATP), sauf du lundi au vendredi de 6 h 30 à 9 h et de 16 h 30 à 19 h.

             En Alsace, lesTER200 sont interdits aux vélos du lundi au vendredi de 6 h 30 à 8 h 30 et 16 h à 18 h 30.

             En Alsace et Île-de-France, les trains sont autorisés sans restriction les week-ends.

             En juillet-août, les Inter Loire Orléans – Nantes - Saint-Nazaire circulent avec un fourgon spécial vélo.

             En Aquitaine, les TER Bordeaux-Arcachon ont été interdits aux vélos à l’été 2016.


DANS LES INTER-CITES

        La plupart embarquent les vélos gratuitement. Mais certains sont à réservation obligatoire pour les voyageurs et les vélos (Paris-Clermont-Ferrand ; Bordeaux-Nice ; Paris-Limoges-Toulouse).

         Dans les trains Quimper-Bordeaux-Toulouse, le transport des vélos coûte 5 € en plus.Les trains Inter-cités de nuit nationaux ont tous un compartiment vélo (6 places). La réservation des places vélos est obligatoire (10 €). Les règles sont les mêmes que dans les TGV


DANS LES TRAINS INTERNATIONNAUX

          Vers la Grande-Bretagne, il est possible de transporter les vélos dans les Eurostars pour 30 £ (tél :44 844 8225822). Vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne, les Thalys sont interdits aux vélos non démontés. Les trains Lille-Tournai et Lille-Anvers embarquent les vélos. Il faut payer une taxe dans le train en Belgique (5 €). Vers l’Allemagne, les TGV et ICE sont interdits aux vélos non démontés. Idem du train Paris-Berlin-Moscou. Les trains frontaliers acceptent les vélos. Idem avec le Luxembourg. Bonne desserte avec vélo en TGV vers le Luxembourg. Vers l’Italie, les TGV et le train de nuit Thello Paris-Venise sont interdits aux vélos non démontés. Idem des trains Thello Marseille-Milan et du train Nice-Vienne-Moscou.. En direction de la Suisse, la plupart des TGV Paris-Genève et Paris-Zurich ont des espaces vélos. En direction de l’Espagne, les TGV n’acceptent pas les vélos non démontés.


VÉLO DÉMONTÉ

               Roue avant démontée et sous housse, il est autorisé dans tous les trains, TGV compris. La housse spécifique doit avoir les dimensions maximales suivantes : 120 x 90cm. Cette règle s’applique dans presque tous les trains en Europe. Les vélos pliants sont aussi autorisés.


VÉLO NON DÉMONTÉ DANS LES TGV

                De nombreux TGV- Est et TGV-Atlantique embarquent les vélos. C’est aussi le cas d’environ la moitié des TGV-Nord mais très peu de TGV-Sud-Est. Chacune des rames possède 4 places pour les vélos sauf les TGV-Atlantique qui sont

limités à deux places par élément. Pour savoir si un TGV accepte les vélos sur Internet, il faut cliquer sur l’onglet détail train pour voir s’il a un pictogramme vélo.

                 La réservation d’un emplacement pour votre vélo est obligatoire à bord des TGV. Elle coûte 10 €. La réservation des billets de train et des vélos doivent se faire impérativement en même temps. Les conditions d’échange et de remboursement sont les mêmes que pour le billet voyageur.

                  Les Izy, Ouigo et ID-TGV ne prennent pas les vélos non-démontés et font payer le vélo comme un bagage.


S'INFORMER ETRÉSERVER


SNCF :

- aux guichets des gares

- par téléphone 3635

- par Internet : www.voyages-sncf.com


Trainline (ex CaptainTrain) :

- par Internet uniquement www.trainline.fr

- la réservation de places vélos sur mobile est impossible dans les deux cas.


Pour avoir des informations plus complètes sur les dessertes, les horaires :

www.bahn.de/i/view/FRA/fr/index.shtml