top of page

10 MESURES POUR DES VILLES APAISÉES ET DES QUARTIERS À VIVRE

Updated: Dec 28, 2023

Rue de l’Avenir, le Club des villes et territoires cyclables et marchables et leurs partenaires la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports, France Nature Environnement et la Fédération des Usagers de la Bicyclette lancent une campagne nationale « Ville apaisée, quartiers à vivre ».


L'objectif est d’inciter et de soutenir les collectivités à maintenir et à améliorer la qualité de vie en ville et l’attractivité de ses quartiers, dans un contexte marqué par l’accélération du changement climatique et la raréfaction des ressources.


A cette fin, un Manifeste a été adopté le 8 juin par les co-organisateurs de la campagne et les associations partenaires et fera l’objet d’une large diffusion pour recueillir des signatures de villes, d’associations et de personnes à titre individuel.


Le lancement de cette dynamique, dont les actions vont être déclinées sur plusieurs années, a été marquée par les visites, par des élu(e)s, de responsable de services et de membres d’associations, d’aménagements réalisés en Bretagne dans 3 villes de taille différentes.


Les Maires de ces villes déjà engagé(e)s dans une politique de réduction du nombre de véhicules automobiles et de développement des alternatives principales (marche, vélo, transports collectifs) ont souhaité, par leur signature du Manifeste « Ville apaisée, quartiers à vivre », soutenir, en particulier, les 10 mesures proposées par les initiateurs de cette campagne :


  1. Rendre la ville accessible à ses habitants les plus vulnérables, enfants, séniors et personnes à mobilité réduite.

  2. Mettre la pratique de la marche et du vélo et l’usage des transports en commun au centre de l’organisation de l’espace public.

  3. Encourager le développement des mobilités actives en portant une attention accrue à la qualité des aménagements réalisés au profit de tous les usagers de l’espace public.

  4. Soutenir, avec plus d’ambition, la réduction du nombre de véhicules motorisés et de leur vitesse avec l’adoption : • d’un cadre législatif et réglementaire pour les Zones à Trafic Limité, • d’une vitesse de référence de 30km/h en ville, le 50km/h constituant l’exception, de façon à améliorer la sécurité, réduire les nuisances et la consommation d’énergie.

  5. Renforcer la place du végétal pour améliorer le bien-être en ville et lutter contre le réchauffement climatique.

  6. Connecter les quartiers par des axes structurants à l’échelle de l’agglomération, en donnant la priorité aux transports collectifs et aux réseaux vélo à haut niveau de service, en organisant les continuités piétonnes au-delà des centres-villes.

  7. Préserver et développer les pôles de commerce et de services de proximité afin de lutter contre l’étalement urbain et développer la vie des quartiers.

  8. Favoriser l’appropriation de l’enjeu de l’apaisement des villes par les habitants en associant les représentants des usagers et les associations de protection de l’environnement à des instances de concertation.

  9. Améliorer la santé de toutes et tous en soutenant la pratique des modes actifs et en réduisant l’ensemble des pollutions existantes (atmosphérique, sonore, lumineuse).

  10. Agir pour que les règles régissant les droits et les obligations de chacun dans l'espace public soient connues de tous et de toutes à l'aide d'un Code de la rue actualisé et de campagnes de communication.

Les 24 premières communes signataires sont : Roubaix, Maubeuge, Dainville, Pont de l'Arche, Plaine Commune, Strasbourg, Lorient, Vitré, Saint Brieuc, Rennes, Nantes, Poitiers, Bègles, Clermont-Ferrand, Montpellier, Le Bourget, Chambéry, Lyon, Dijon, Joigny, Sceaux et Paris.

En Région Centre Val de Loire, deux communes ont signé cet appel : Chartres et Tours. L'association ChartràVélo travaille depuis plusieurs mois avec Rue de l’Avenir, le Club des villes et territoires cyclables et marchables à l'organisation d'une visite à Chartres pour étudier la ville 30, cette rencontre aura lieu en avril 2024.



Les collectivités peuvent signer le manifeste en suivant ce lien.






30 views0 comments

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page