top of page

Chartres Ville 30 : 3 ans après, quels effets sur la qualité de l’air ?

La Ville de Chartres se positionne dans la lutte contre la pollution de l'air avec sa mesure phare de limitation de la vitesse à 30 km/h en milieu urbain, mise en place depuis le 1er janvier 2021. Cette initiative, désormais étayée par des données de qualité, s'avère être un levier efficace pour réduire les émissions de particules fines et de dioxyde d'azote (NO2).


La pollution de l'air constitue une menace insidieuse pesant sur la santé publique, avec des conséquences particulièrement préoccupantes pour les enfants. Les voitures de moteur de combustion traditionnelles émettent à la fois du CO2, contribuant au changement climatique, et des polluants locaux qui ont des effets néfastes sur la santé.


ChartràVélo, en prenant appui sur les données publiques de Lig'Air, l'Association de surveillance de la qualité de l'air en région Centre-Val de Loire, a entrepris une étude sur les données de pollution de l'air de 2019 à 2023. Les résultats montrent un lien tangible entre la limitation de vitesse à 30 km/h et une réduction significative des épisodes de pollution, suggérant ainsi une voie prometteuse pour préserver l'environnement et la santé des générations futures.


Les chiffres issus des capteurs installés à Chartres révèlent une diminution notable des niveaux de particules fines (PM10 et PM2,5) et de dioxyde d'azote (NO2) depuis l'implémentation de la limitation de vitesse. En 2023, les moyennes annuelles ont sensiblement diminué par rapport à 2019, indiquant une amélioration de la qualité de l'air :

  • PM10 : de 15 µg/m3 à 13 µg/m3

  • PM2,5 : de 11 µg/m3 à 8 µg/m3

  • NO2 : de 19 µg/m3 à 13 µg/m3

Ces chiffres montrent une tendance à la baisse des niveaux de pollution, confirmée par une diminution de 40% du nombre de jours où le seuil de PM10 est supérieur à 45 µg/m3 entre 2019 et 2023. L'impact le plus significatif de cette mesure est la réduction spectaculaire de 67% des émissions de dioxyde d'azote (NO2) en quatre ans. Cette donnée revêt une importance particulière compte tenu des effets néfastes du NO2 sur la santé respiratoire.


Ces résultats viennent soutenir l'idée que la réduction de la vitesse en ville à 30 km/h à Chartres est une stratégie efficace pour lutter contre la pollution de l'air, en particulier les émissions de particules fines et de dioxyde d'azote. Ils soulignent également la nécessité de continuer à prendre des mesures concrètes pour protéger la santé des enfants et des générations futures.


Pour aller plus loin, la limitation de vitesse encourage le report modal massif des trajets de courtes distances réalisés en voiture, remplacés par les modes actifs ou les transports en commun. Cette approche, alignée sur les objectifs de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), vise à créer un environnement plus sain pour tous.


ChartràVélo appelle à une prise de conscience collective et à l'adoption de mesures similaires dans d'autres villes pour contrer la menace invisible de la pollution de l'air et garantir un avenir plus sain pour tous.

 

 

À Propos de ChartràVélo

ChartràVélo est une association engagée dans la promotion de l'utilisation du vélo au quotidien dans l'agglomération de Chartres. L'association travaille activement à la création d'infrastructures cyclables sécurisées et confortables pour encourager davantage de personnes à adopter le vélo comme mode de transport.

Pour plus d'informations sur ChartràVélo, veuillez visiter www.chartravelo.org.

Pour plus d’informations sur les effets de la ville 30 à Chartres https://www.chartravelo.org/post/la-ville-30-un-levier-efficace-contre-la-pollution-de-l-air

3 views0 comments
bottom of page