top of page

Débloquer les freins au vélo du quotidien

À l'heure où de plus en plus d'entreprises cherchent à faciliter les déplacements de leurs employés à vélo, un obstacle majeur persiste : le manque criant de pistes cyclables sécurisées. Ce constat, établi par l'association ChartràVélo, s'appuie sur les résultats du Baromètre des Villes Cyclables et une étude menée par la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette).


Selon ces données, le premier frein à l'utilisation quotidienne du vélo réside dans l'absence de voies cyclables sécurisées, un constat partagé par près de la moitié des Français interrogés. En effet, 49% des sondés se disent prêts à utiliser le vélo au quotidien à condition qu'ils disposent d'infrastructures adaptées, notamment des pistes cyclables éloignées de la circulation automobile.


Le deuxième obstacle, tout aussi crucial, concerne le stationnement des vélos. À Chartres, par exemple, des entreprises telles que Novonordisk, Intermarché et la Ville de Chartres ont commencé à répondre à cette préoccupation en offrant des solutions de stationnement adéquates.





Dans le Télégramme, Olivier Schneider, président de la FUB, souligne que même si les employeurs mettent en place des mesures favorables au vélo, leur efficacité dépend largement de l'engagement des collectivités locales à développer les infrastructures nécessaires. Cette coopération entre entreprises et autorités locales est essentielle pour encourager une transition vers des modes de déplacement plus durables.


La nécessité de pistes cyclables continues et sécurisées revient sans cesse dans les discussions sur les trajets domicile-travail, mais aussi pour les déplacements quotidiens, que ce soit pour l'école, les loisirs ou les courses. Outre la qualité des aménagements, la continuité des voies cyclables est une demande récurrente des citoyens désireux d'opter pour le vélo comme moyen de transport privilégié.


En réponse à ces défis, la FUB propose le dispositif Alvéole Plus, qui vise à déployer 100 000 places de stationnement sécurisées pour les vélos. Ce programme offre des financements, des conseils en aménagement et des formations à la mobilité à vélo pour favoriser l'adoption de ce mode de transport.


Si depuis 2012, les emplacements vélos sont obligatoires dans les nouvelles constructions, il est également important de souligner que la loi LOM de 2019 oblige désormais les constructeurs à prévoir des aménagements sécurisés pour les nouveaux bâtiments tertiaires. De plus, le décret du 25 juin 2022 précise les modalités d'application de la sécurisation du stationnement vélo, imposant des emplacements couverts dans les parkings automobiles accueillants plus de 10 travailleurs. Ces dispositions s'appliquent désormais depuis le 25 décembre 2022 à tous les propriétaires qui entreprennent des travaux sur leur parking.


Pour encourager davantage l'utilisation du vélo comme mode de déplacement quotidien, il est crucial que les entreprises et les collectivités locales travaillent de concert pour développer des infrastructures adaptées et sécurisées, tout en garantissant un stationnement convenable pour les cyclistes. Cette approche collaborative est essentielle pour créer des villes plus durables et favorables à la mobilité douce.

80 views0 comments

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page