top of page

Faire du vélo au quotidien à Chartres

Pour ChartràVélo, la Ville de Chartres dispose de nombreux atouts et nous sommes heureux de pouvoir compter sur la qualité du Plan Vert. Cependant, la situation est fragile pour le vélo à Chartres, Mainvilliers, Lucé et Luisant.


Nous en sommes conscients par notre usage quotidien, les nombreux témoignages reçus.

Il est urgent de répondre sur trois priorités :

• le stationnement et l’intermodalité,

• La continuité,

• Le dialogue.


La Ville de Chartres dispose d’une topographie particulière et il est important de prendre en compte que le boulevard de la Courtille constitue un véritable « rideau de pierre » inaccessible aux cyclistes débutants. Il est essentiel d’offrir la possibilité aux habitants de la ville des services d’intermodalité notamment depuis la porte Morard.


Le stationnement doit être étoffé en ville, notamment sur les boulevards Chasles et Violette. Un service de consigne-vélo doit aussi être proposé aux habitants, il pourrait être proposé par Q-Park ou installé dans les commerces vides. Lors des événements culturels et sportifs, les organisateurs doivent aussi proposer des services de parking vélo dignes et conséquents. Dans les zones d’habitats denses, il faut offrir des possibilités de parking vélos sécurisés, sous forme de box ou travailler avec les bailleurs sociaux sur la mise en place d’une véritable offre de parking vélo au sein des résidences.


Par ailleurs, la Gare de Chartres, rénovée récemment aurait dû disposer d’une passerelle vélo connectant Chartres à Mainvilliers, il est trop tard. Mais il est toujours possible d’installer des glissières vélos le long des escaliers pour permettre aux voyageurs avec un vélo d’accéder aux quais sans faire preuve d’une force herculéenne ou avoir des dons de contorsionniste pour rentrer son vélo dans l’ascenseur.


La continuité doit être recherchée, pour cela nous souhaitons immédiatement la dépose de toutes les barrières et l’adoucissement des « ruptures ». Il n’est pas nécessaire de créer des bandes cyclables partout. Nous souhaitons que rapidement la Ville constitue autour du Centre-Ville une piste cyclable dédiée puis que les axes pénétrants fassent l’objet d’une sécurisation sérieuse :

• rue du Grand-Faubourg vers Lucé,

• Avenue Maunoury vers Luisant

• Rue Chanzy, Rue des Réservoirs vers Le Coudray

• Pont de la Rue Casanova


D’ici à 6 ans, Chartres et ses communes voisines doivent s’équiper d’un Réseau Express Vélo avec des voies à haut niveau de service de telle sorte que des enfants de 8 à 16 ans puissent se rendre à leur établissement scolaire ou sportif en toute sécurité à vélo ou en trottinette.


Le dialogue est la clé de la réussite. Nous ne voulons imposer à personne des infrastructures coûteuses et inadaptés. Nous pensons que chaque ville peut expérimenter, tester et corriger. Mais pour cela, il est impératif qu’un dialogue régulier et formel se construise avec les usagers et les habitants.


Chartres comptait en 2018, pas moins de 650 cyclistes du quotidien, les garages sécurisés à la gare sont pris d’assaut, l’offre de location de vélo électrique est victime de son succès. Il est important d’accompagner la croissance du vélo en ville par du dialogue et de la co-construction. La mobilisation des élus est cruciale mais elle doit s’accompagner d’un engagement des acteurs économiques, culturels et associatifs.


61 views0 comments

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page