CHARTRàVELO

TOUS EN SELLE

Blog


afficher :  plein / résumé

PRIX "EUROVELO" : LA FRANCE 1 ére

Publié le 28 mars 2018 à 0:50 Comments commentaires (0)

Prix Eurovelo, la France destination de tourisme à vélo la plus appréciée d’Europe

Qui a dit que la France n’attirait plus les touristes étrangers, qu’elle n’était plus vraiment un pays touristique ? La France n’a pas perdu de sa superbe, bien au contraire. Et c’est grâce au tourisme à vélo. En effet, le cyclotourisme, qui permet de redécouvrir les richesses des paysages du pays, semble être un pari payant. Et pour cause, ce 9 mars 2018, la France a reçu le 1er prix Eurovelo !

Le premier prix EuroVelo remis à la France

A l’occasion de l’ITB de Berlin (Salon International du Tourisme), le plus grand salon du tourisme mondial, la France a reçu le 9 mars le prix de    « la destination de tourisme à vélo la plus appréciée en Europe ». Pour cette première édition des prix EuroVelo du tourisme, dans le cadre de la journée de tourisme à vélo, c’est une petite surprise pour l’hexagone face à la redoutable et ultra-favorite Allemagne. Cette dernière étant depuis de nombreuses années une des premières destinations cyclables au monde.

Une récompense de taille quand on sait que le réseau des véloroutes européennes EuroVelo représente près de 70 000 km de pistes aménagées pour le voyage et le tourisme à vélo à travers l’Europe.

Tourisme à vélo, des efforts d’aménagement cyclable récompensés

Les politiques en matière d’aménagement cyclable menées en France depuis plus de 20 ans portent aujourd’hui leurs fruits. A l’heure actuelle, sur les 15 itinéraires EuroVelo qui sillonnent l’Europe, 8 passent en France. Au total, c’est près de 15 000 km d’itinéraires cyclables qui s’offrent aux cyclotouristes et aux amoureux de tourisme à vélo.

« Avec huit itinéraires EuroVelo et une dizaine d’itinéraires nationaux aménagés, la France offre aujourd’hui un véritable terrain de jeu pour le touriste qui souhaite sillonner notre beau pays »

(Stéphan Villain, président de France Vélo Tourisme)

Les efforts consacrés à l’aménagement des réseaux cyclables et pour favoriser le vélo redynamisent l’attrait touristique de la France, c’est indéniable. Mais une chose est sûre, la France attire toujours les touristes français et étrangers. Ils peuvent désormais la visiter tout en préservant leur santé, et l’environnement ! De la Bretagne à la vallée du Rhône en passant par les châteaux de la Loire ou bassin d’Arcachon, les possibilités de traverser la France à bicyclette et de redécouvrir ses paysages et sa culture semblent infinies. Le tourisme à vélo a ainsi de beaux jours devant lui. Et vous, vous avez prévu quoi pour vos prochaines vacances ?

Publié par Jean-Baptiste Lasserre, Citycle




VELO ET ECONOMIE

Publié le 28 mars 2018 à 0:25 Comments commentaires (0)

Cyclotourisme, les bienfaits du vélo sur l’économie

Nous le savons, le vélo est bon pour la santé et bénéfique pour l’environnement. On n’y pense pas toujours, mais il profite également au tourisme et à l’économie. Comment ? Via le développement croissant du cyclotourisme. Un exemple frappant, celui de La Loire à vélo.

Des chiffres en hausse, la Loire à vélo en témoigne

A choisir l’exemple parfait des bienfaits du vélo sur l’économie, prenons la Loire à vélo. Plus de 3 438 km d’itinéraires vélo sécurisés et labellisés. Ce premier itinéraire cyclable compte 105 boucles traversant l’Indre-et-Loire, le Cher, l’Indre, le Loiret et l’Eure-et-Loir. Résultat, les cyclistes sont de plus en plus nombreux à choisir de découvrir la région à deux-roues.

Des touristes venus de toute la France qui auraient engagés près de 21 millions d’euros en 2014. Entre deux balades à vélo, nombreux sont les cyclotouristes qui font des pauses déjeuner ou à s’arrêter pour acheter des souvenirs. La dépense moyenne par personne chaque jour serait ainsi de 53€. Un chiffre conséquent et en hausse.

« Il y a vingt ans, le temps moyen de séjour était d’un jour et demi. Il est désormais de 7 nuitées pour le tourisme à vélo »

(Alain Beignet, président du comité régional du tourisme Centre-Val de Loire)


Une autre économie bénéficie de cette nouvelle pratique. Pour que la randonnée vélo soit agréable, il est important de bien s’équiper en matériel de cyclotourisme.

Le cyclotourisme, une véritable opportunité pour la région

L’aménagement d’infrastructures s’est développé avec l’essor du tourisme à vélo. Contribuant ainsi à attirer toujours plus de cyclistes. Ainsi, l’économie locale n’a de cesse de se développer.

Ce qui a également contribué à attirer encore plus de cyclistes. D’où une économie locale qui s’est largement développée. « On s’aperçoit que les touristes qui viennent sont vraiment curieux du territoire, des châteaux. Mais de l’artisanat, la nature, la gastronomie… », déclare Pascale Rossler, vice-présidente déléguée au tourisme à la région. Il est vrai que pendant leur séjour, les touristes à deux-roues préfèrent consommer localement et goûter aux produits de la région. Une très bonne chose pour les retombées économiques.

Le vélo semble donc bien avoir un réel potentiel pour booster le tourisme et l’économie locale. Et l’aventure va continuer dans la région de la Loire. Depuis peu, de nouveaux modes d’hébergement, adaptés aux touristes itinérants, ont été aménagés le long de la Loire à vélo. Et d’autres ne manqueront pas de suivre très prochainement.

Source : La Nouvelle République





Rss_feed