top of page

CHARTRES, DREUX et MAINTENON QUALIFIEES AU BAROMETRE


À ce jour la ville de Chartres est qualifiée avec 348 répondants au Baromètre des villes cyclables, représentant 0,90 % de la population locale. Depuis lundi, Dreux est qualifiée avec 58 réponses, soit 0,19% de la population. Et pour cette troisième édition du Baromètre, une troisième ville d’Eure-et-Loir entre ce matin au palmarès avec 64 réponses (1,4% de la population) : Maintenon.

En tout, l’Eure et Loir compte près de 700 contributions de cyclistes, répartis sur 80 communes.

Promu par l’association ChartràVélo et sa trentaine d’adhérents, le Baromètre est un outil fort utile dans un territoire marqué par la prédominance des territoires ruraux qui ne semble pas de prime abord fournir un terrain des plus favorables au déploiement massif du vélo. Et pourtant, la préfecture d’Eure-et-Loir attire beaucoup de familles se déplaçant à vélo pour leurs trajets utilitaires comme pour se rendre au marché du samedi matin. Nombreux sont les Chartraines et Chartrains habitant en périphérie, à utiliser le vélo comme mode de déplacement principal. Cet enjeu de développer la pratique du vélo explique le taux de réponse intéressant au Baromètre dans la commune.


Le débat soulevé par les médias locaux, ont largement contribué au succès de cette édition. Il faut aussi souligner le rôle des collectivités dans la réussite de ce baromètre. Cependant, il manque encore 28 réponses pour qualifier la ville de Mainvilliers, qui compte pourtant de nombreux aménagements cyclables. Tout comme pour la Ville de Lucé qui s’est dotée de nombreux sas-vélos, à qui il manque 35 réponses pour figurer au palmarès. Mais aussi à Lèves, dont le passage en ville 30 s’est accompagnée de quelques pistes cyclables et à qui 32 réponses manquent à l’appel. Châteaudun, Nogent-le-Rotrou, Luisant et Le Coudray n’ont pas dépassé la dizaine de contributions. Pourtant, des outils de communication ont été proposé à quelques collectivités locales pour promouvoir le classement (https://www.parlons-velo.fr/barometre-collectivites).

La FUB a salué le travail des bénévoles de ChartràVélo qui ont distribué les prospectus du Baromètre et rencontré de nombreux cyclistes sur la place des Epars, aux environs de la gare de Chartres, ou encore à la sortie d'une réunion publique concernant l'aménagement du quartier de Rechèvres à Chartres. Le Baromètre permet ainsi de mettre en lumière les faibles des liaisons cyclables sécurisées pour rejoindre le centre-ville depuis ce quartier et vice versa, ainsi qu’entre la gare et la voie verte.

Répondez au Baromètre dans toutes les communes où vous circulez à vélo sur barometre.parlons-velo.fr

L’enquête est réalisée par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) qui regroupe les associations pro-vélo en France. La dernière édition en 2019 avait permis de récolter plus de 185 000 réponses dans plus de 5 400 communes partout en France, dont 296 réponses dans deux communes euréliennes (Chartres et Dreux) ce qui en fait l’une des plus grandes enquêtes vélo dans le monde.

Les résultats du Baromètre des villes cyclables fournissent aux services techniques des collectivités et aux responsables politiques un retour d'information concret sur l’accueil de leur politique vélo par les usagers et des indications utiles pour les accompagner dans la prise de décision.

Le baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2021 est disponible en ligne jusqu’au 30 novembre 2021.

3 views0 comments

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page