top of page

Pour ou contre l'obligation du casque ?

Updated: Aug 30, 2023

L'obligation du port du casque est un sujet qui divise au sein de la communauté cycliste, dans notre association, 80% des adhérents majeur en porte un. Le débat divise sur le caractère obligatoire et les tentatives de législation récurrente à ce sujet. Depuis le mercredi 22 mars 2017, le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Tout individu accompagnant un enfant de moins de 12 ans à vélo sans casque devra payer une amende de quatrième classe (90 euros).

La question de l'obligation du casque à vélo remet en cause certains points. Les usagers sont renvoyés à leur propre responsabilité en assurant eux-mêmes leur sécurité alors que plus de la moitié des français estiment que c'est l'absence infrastructures sécurisées qui les décourage d'utiliser le deux-roues.

D'autres alternatives à l'obligation du casque sont également discutées. En mai 2023, dans le JDD, une tribune signée par 50 sénateurs visant à rendre le port du casque pour les trottinettes électriques obligatoire a suscité de vives réactions parmi les cyclistes. Bien que le casque soit recommandé pour la pratique du vélo et qu'il soit efficace dans de nombreux cas, il semble qu'il ne soit pas la seule solution. Des chercheurs canadiens ont mené une étude qui a abouti à des résultats surprenants.

Au Canada, certaines villes ont déjà instauré l'obligation du casque. Récemment, une étude a été menée sur ce sujet. Selon les chercheurs, l'obligation du port du casque semble ne pas avoir d'impact significatif sur le taux d'hospitalisation des cyclistes. En revanche, d'autres facteurs jouent un rôle déterminant :

  1. Plus il y a de vélos sur la route, moins il y a d'hospitalisations parmi les cyclistes, en proportion.

  2. L'existence d'infrastructures cyclables de qualité est également corrélée à une réduction du taux d'hospitalisations des cyclistes.

  3. Les femmes présentent le taux d'hospitalisation le plus bas, principalement parce qu'elles adoptent une conduite plus prudente, roulent à des vitesses moindres, et empruntent des routes paisibles dotées d'infrastructures cyclables.

La recherche indique également qu'un plus grand nombre de pistes cyclables réduit le nombre d'hospitalisations de cyclistes. Les femmes ont le taux d'hospitalisation le plus bas, car elles sont généralement plus prudentes et roulent moins vite que les hommes. Elles empruntent également plus souvent des routes paisibles équipées d'infrastructures cyclables.

Pour réduire les blessures à vélo et améliorer la sécurité des cyclistes, les chercheurs préconisent de "se concentrer sur les moyens d'encourager l'utilisation du vélo en général, notamment chez les femmes".


De nombreux cyclistes invitent à se référer à la hiérarchie des mesures pour contrôler le danger. Cette méthodologie renvoie l'EPI (l’équipement de protection individuelle) en bas des solutions efficaces, l'aménagement cyclable est vu comme une solution au risque. A Strasbourg et Paris, cette option semble avoir eu un effet sur la baisse de la mortalité chez les cyclistes.

En fin de compte, la question du port du casque reste en suspens. Ces thèses confirment que rendre le port du casque obligatoire pour les cyclistes ne résout pas tous les problèmes. D'autres solutions, telles que le développement massif de pistes cyclables en bon état, devraient être privilégiées. Cependant, il est important de rappeler que le casque demeure un accessoire utile et pratique. Pour réduire les risques d'accident à vélo, il est toujours recommandé de se signaler correctement en utilisant un bon éclairage et des vêtements fluorescents ou réfléchissants. Ces gestes simples pourraient contribuer à réduire jusqu'à 77 % le nombre d'accidents graves impliquant des cyclistes."


Trottinettes électriques : l'appel de 50 sénateurs pour rendre obligatoire le port du casque, https://www.lejdd.fr/societe/trottinettes-electriques-lappel-de-50-senateurs-pour-rendre-obligatoire-le-port-du-casque-136094 Cet appel lancé par le sénateur François Bonneau, a été signé par Hervé Maurey, auteur d'une proposition de loi pour le port du casque obligatoire à vélo, en 2016.

57 views0 comments
bottom of page