top of page

Cyclotourisme en pleine ébullition

La Loire à Vélo dynamise l'économie locale


Le vélo, reconnu pour ses avantages sur la santé et l'environnement, est également un moteur puissant pour le tourisme et l'économie locale. Mais que se passe-t-il lorsque ces avantages se combinent au cyclotourisme ? Un exemple parlant se trouve le long de la Loire à vélo, où les chiffres explosent, démontrant l'impact transformateur de cette pratique sur l'économie.


La Loire à Vélo : Une success-story en route:

L'aventure commence le long de la Loire à vélo, un itinéraire étalé sur environ 900 km, serpentant entre Saint-Nazaire (44) et Nevers (58). Que ce soit sur des pistes dédiées ou des routes tranquilles peu empruntées par les voitures, cette route est un élément clé de l'EurovéloRoute 6, qui relie l'Atlantique à la Mer Noire. Cette voie est un exemple remarquable de la croissance exponentielle du tourisme à vélo, comme l'atteste une enquête du Conseil Régional du Centre Val de Loire menée de mars à novembre 2022, publiée récemment.


Un boom de la fréquentation:

Lors de la présentation des résultats de cette étude, François Bonneau, le président de la Région Centre Val de Loire, rayonnait de satisfaction. Il affirmait : "C’est assez extraordinaire. Les vélotouristes viennent pour lâcher la pression et se reconnecter avec la nature." Quoi qu'il en soit, leur nombre ne cesse d'augmenter.


Un réseau de cyclable étendu:

La Région Centre Val de Loire, avec plus de 5 000 km d'itinéraires sécurisés et labellisés, dont 2292 km de véloroute s'appuie sur un réseau de 150 boucles traversant les départements de l'Indre-et-Loire, du Cher, de l'Indre, du Loiret et de l'Eure-et-Loir. Le résultat ? Un afflux croissant de cyclistes souhaitant explorer la région à vélo.

Une croissance économique éclatante:

En 2014, les visiteurs de toute la France ont injecté près de 21 millions d'euros dans l'économie locale. Entre deux escapades à vélo, de nombreux cyclotouristes s'arrêtent pour déjeuner dans les cafés locaux ou pour acheter des souvenirs, faisant ainsi grimper la dépense moyenne par personne à 53 € en 2014.

Comparée à une étude de 2015 qui recensait environ 759 000 cyclistes utilisant la Loire à Vélo, la fréquentation a explosé, atteignant près de 1 847 000 en 2022. C'est une augmentation annuelle remarquable de 10% à 15%.

Selon l'enquête menée en 2022 auprès de 14 745 cyclistes, les utilisateurs de La Loire à Vélo dépensent en moyenne 69 € par jour. En 2022, cela a généré des retombées économiques estimées à 54,5 millions d'euros sur l'ensemble de l'année.


Une économie connexe en plein essor:

Outre les cyclistes, une autre économie tire profit de cette tendance florissante : celle de l'équipement cycliste. Pour garantir une expérience de cyclotourisme agréable, il est essentiel de s'équiper correctement.

L'aménagement d'infrastructures s'est développé avec l'essor du tourisme à vélo, attirant toujours plus de cyclistes. Le résultat ? Une économie locale en pleine expansion.


Un exemple pour l'Eure-et-Loir:

En Eure-et-Loir, la Véloscénie et la Vallée du Loir à Vélo sont au centre de l'attention. Une enquête de fréquentation est actuellement en cours, basée sur des capteurs et des entretiens, pour mieux comprendre les attentes des cyclistes et des autres utilisateurs. Une démarche essentielle pour façonner la stratégie de l'itinéraire pour les trois prochaines années. Les acteurs de la "Vallée du Loir à Vélo" ont lancé leur enquête en ligne pour mieux comprendre les usages de cette véloroute.


Une Région curieuse et gourmande:

Les cyclotouristes se montrent curieux du territoire, des châteaux, de l'artisanat, de la nature et de la gastronomie. Pendant leur séjour, ils privilégient les produits locaux, ce qui contribue grandement aux retombées économiques.



Le cyclotourisme n'est pas seulement une activité saine et respectueuse de l'environnement, il est également un formidable moteur économique. La Loire à Vélo en est un exemple vivant, démontrant comment cette pratique peut dynamiser une région, attirer des visiteurs avides de découvertes, et stimuler les dépenses touristiques, créant ainsi un cercle vertueux pour l'économie régionale. D'autres régions devraient s'inspirer de ce modèle pour revitaliser leur économie locale grâce au cyclotourisme. L'aventure ne fait que commencer dans la région de la Loire, avec de nouveaux modes d'hébergement adaptés aux touristes itinérants qui ne cessent d'émerger.




36 views0 comments

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page